9 décembre

Fortin présente sa première exposition immersive : Racines

Un premier vernissage pour l’artiste peintre

188

Ce jeudi 25 août 2022, Jean-Philippe Fortin présentera Racines, sa première exposition individuelle dans l’atelier du peintre du Domaine Cataraqui. Regroupant une vingtaine de toiles de grandes dimensions, l’exposition, qui se veut une réflexion entourant l’identité, tout comme les perceptions évolutives au sujet de celle-ci, offrira un aperçu immersif et intense de l’univers de l’artiste actif depuis 2018.

UN VOYAGE VERS NOS RACINES
À travers Racines, Fortin dévoile des œuvres évocatrices où se côtoient l’acrylique, le fusain, le bois, le cuivre, l’eau, la pierre, l’argile, les miroirs, l’encre de Chine et mêmes des plumes d’oies. Chaque pièce issue de la collection est née d’une harmonie de traits fougueux richement texturés qui font écho au dynamisme et à l’intensité de l’artiste et de son univers. Les immenses toiles, aux palettes de couleurs parfois vibrantes et acidulées, parfois sobres et naturelles, prennent ensuite vie grâce aux jeux de lumière et d’ombres, qui s’adaptent à la vision pour créer chaque fois une œuvre différente. En effet, sensibles aux changements d’éclairage grâce à l’utilisation de médiums réagissant à l’obscurité et de techniques 3D, les œuvres offrent un voyage guidé à travers les racines de l’artiste, mais également les racines collectives de ceux qui observent les œuvres.

« Quand on regarde quelque chose, on peut penser qu’on le comprend, cependant, si on pouvait voir les racines, on comprendrait bien autre chose. Racines symbolise tout ce qui nous façonne. Notamment les textures et matériaux, mais aussi l’histoire : nos légendes, nos arbres, nos cours d’eau », n’hésite pas à expliquer Jean-Philippe Fortin.

UN PREMIER VERNISSAGE HORS-GALERIE
Indépendant et discret depuis ses débuts, l’artiste s’est jusqu’à présent surtout dévoilé à travers ses réseaux sociaux, des plateformes dont il connait les codes et qui lui ont permis de développer une croissance numérique rapide et une crédibilité auprès d’autres artistes, mais également d’amateurs d’art et de collectionneurs. Par la publication régulière des photos de ses œuvres, de ses voyages ou d’expositions artistiques inspirantes en plus de vidéos envoûtantes, parfois en accéléré, mettant en lumière ses techniques et son atelier, l’artiste a su rallier une grande communauté autour de son travail. À ce jour, Fortin a vendu plus de trois cents œuvres à travers le monde, auprès d’un cercle de collectionneurs aussi intenses et passionnés que lui. Ceux-ci suivent avec attention son travail, son univers et l’adoptent pour agrémenter le décor de lieux propices à faire vivre une émotion. En exposant lors d’une unique soirée privée, où seront rassemblés collectionneurs et acteurs de l’industrie du design au Domaine Cataraqui, l’artiste aura le loisir d’expérimenter avec l’éclairage, en plus de fournir des lunettes 3D, afin d’accompagner le public dans l’évolution de ses œuvres à travers la lumière.

JEAN-PHILIPPE FORTIN
Né en 1980 à Saint-Georges de Beauce, Jean-Philippe Fortin trouve sa voie en tant qu’artiste autodidacte en 2017, en marge d’une carrière dans le domaine de la restauration et du monde entrepreneurial. Son éveil artistique se vit toutefois dès l’enfance grâce à un père artiste, peintre et sculpteur, qui lui insuffle une énergie déjà remarquable, et un amour pour le bois et la nature. Ayant eu un parcours professionnel actif où il ira jusqu’à créer trois entreprises médiatiques et numériques, l’artiste canalisera ses passions artistiques lors d’un changement radical dans sa vie à l’âge adulte, juste avant d’ouvrir son propre atelier en 2018. Situé dans un lieu rempli d’histoire dans un secteur patrimonial de Sillery à Québec, cet espace, qui se veut également un laboratoire exploratoire où il accueille de jeunes artistes et talents, lui permet de créer des œuvres vivantes et immersives en continu. Racines est sa première exposition solo.

Communiqué de presse: Brouillard

 

Commentaires