28 juin

Le Pavillon de la BD à l’Espace 400e

Une riche programmation pour la période estivale

171

Avec l’arrivée de l’été, le Pavillon de la BD se déploie dorénavant dans trois salles de l’Espace 400e et propose dès maintenant aux visiteur.se.s quatre nouvelles expositions. Historiques, ludiques ou plus artistiques, les huit expositions maintenant en place sont présentées jusqu’au 21 août prochain et sauront permettre au public de découvrir différents visages du 9e art québécois et international.

Avec la programmation estivale développée par Québec BD, le public pourra explorer l’évolution du 9e art d’ici avec 25 moments importants de la BD québécoise, une exposition qui a été présentée à plusieurs endroits dans le monde et qui revient ici agrémentée de planches originales de différentes époques. Dans la même salle, Odibi : voyage dans l’histoire anicinabe de Lac Simon, présentée en collaboration avec les Éditions Hannenorak, raconte, à partir d’entrevues et de témoignages recueillis par le groupe Miaji, cette communauté d’Abitibi-Témiscamingue souvent absente des livres d’histoire. Les visiteur.se.s pourront aussi découvrir une rencontre créative entre l’art des mots de la poésie et l’art séquentiel de la bande dessinée avec Le temps d’un poème. Finalement, les plus jeunes pourront découvrir dans Dans le monde de Guiby un héros pas ordinaire qui est prêt à faire ce qu’il faut pour que les méchants ne gagnent pas.

Ces expositions viennent s’ajouter à celles qui habitent déjà le Pavillon de la BD depuis avril dernier, soit Les Coulisses de l’animation, consacrée aux archives du studio Belvision et de ses films tirés des grandes séries franco-belges, l’exposition italienne Drawing Dante : la Divine Comédie (ré)imaginée par la bande dessinée et l’illustration, l’exposition BD vs Manga, développée par Lyon BD et l’auteur Gregdizer, ainsi qu’une exposition sur le très bel album René Lévesque : Quelque chose comme un grand homme, publié chez l’éditeur de Québec Moelle Graphik.

VERNISSAGE ET LECTURE PUBLIQUE DE LAURA DOYLE PÉAN – 18 JUIN
Afin de découvrir les nouvelles expositions, le public était invité, le samedi 18 juin, à une journée de vernissage. En lien avec l’exposition Le temps d’un poème, Québec BD proposait dès 10h30 une lecture publique du recueil de poésie Cœur Yoyo (Mémoire d'encrier, 2020), par son auteur.e, Laura Doyle Péan. Les visiteur.se.s avaient également l’occasion d’essayer le jeu vidéo littéraire Les frères Miller et les jeunes pouvaient mettre en couleur leurs personnages préférés de BD. Des croissants et du café étaient également servis dès 10h.

L’accès au Pavillon de la BD est gratuit et l’espace est ouvert les mercredi, jeudi, samedi et dimanche, de 10 h à 17 h, et le vendredi, de 10 h à 20 h. L’Espace 400e est situé au 100, Quai Saint-André, à Québec.

Centre d’exposition éphémère, le Pavillon de la BD a été développé par Québec BD et fait suite aux volontés de la Ville de Québec d’animer l’Espace 400e avec des initiatives culturelles. Il a pu voir le jour grâce à l'Entente de développement culturel entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec, et à l’apport de partenaires comme l’Institut Culturel Italien de Montréal, Comicon, K6 Groupe Média, Belvision, Éditions Michel Quintin, Hannenorak, Moelle Graphik, Première Ovation, le Consulat général de France à Québec, La Fabrique culturelle de Télé Québec, Lyon BD, le Clap et la Caisse d’économie solidaire, la coopérative financière des entreprises collectives au Québec.

 Sur l'image : Le temps d'un poème

 

Sur l'image : ODIBI VOYAGE DANS L'HISTOIRE ANICINABE DE LAC SIMON

 

Sur l'image : Dans le monde de Guiby

 

Commentaires