4 août

Festival Québec BD

Formule hybride Modifié le mercredi, 7 avril 2021
Terminé
Festival Québec BD
Festival Québec BD

En plus d’un Salon virtuel du 9e art qui permettra aux visiteurs de bouquiner virtuellement dans les espaces des éditeurs, du 9 avril au 13 juin, le Festival Québec BD proposera une riche programmation diffusée sur le site de l’organisme et sur les plateformes Facebook, Twitch et Youtube notamment. Divisée en programme hebdomadaire, l’offre d’activités virtuelles comporte des spectacles, des rencontres, des expositions, des vitrines internationales et des ateliers pour explorer les dessous de la création de bandes dessinées. Des séances virtuelles de dédicace seront également mises en place pour permettre aux lecteurs et lectrices de rencontrer leurs auteurs et autrices favori.tes.

L’événement s’ouvrira le 9 avril avec un webinaire sur la bande dessinée au Québec, où quatre rencontres permettront à un public de professionnel.les et de gens curieux d’en apprendre plus sur notre 9e art. Ce premier vendredi sera aussi l’occasion de découvrir les lauréat.es des 34e Prix Bédéis Causa et d’assister au concert dessiné Le poète et le coiffeur, où l’auteur Philippe Girard et le musicien Todd Picard présenteront en musique et en dessin un épisode marquant de la vie de Leonard Cohen.

Le premier week-end du FQBD permettra aussi d’avoir un bon aperçu des divers rendez-vous qui seront offerts durant les deux mois de l’événement. Tous les samedis matin, un nouveau Tuto BD sera offert par des auteur.es professionnel.les pour les jeunes qui voudront explorer divers aspects de la création de bandes dessinées. En soirée, les gens pourront découvrir Par la bande, une émission 100% BD animée par Raymond Poirer et tournée à la Maison de la littérature.

Les dimanches permettront de découvrir les nouveaux épisodes de la série La BD à voix haute, où des auteur.es de la Capitale raconteront leurs bandes dessinées, et les Moments de détente en dessins, qui offrent des pauses relaxantes avec la création d’illustrations mises en musique par Millimetrik.

Durant la semaine, d’autres rendez-vous seront offerts, notamment les rencontres Question d’étiquettes, pour souligner les 10 ans de la Brasserie Dunham, et les Soirées de lutte BD, développées par l’équipe de E=Hergé2. Côté formation, les adultes ne seront pas en reste avec la possibilité de s’inscrire à une session de quatre ateliers hebdomadaires qui débuteront le mercredi 14 avril avec l’auteur Jimmy Beaulieu. Un second spectacle, un conte dessiné cette fois, sera présenté le samedi 17 avril, avec le Festival de contes et menteries. Des bulles et des boules de poils rassemble sur scène les conteurs Véronique Béchard et Yoda Lefebvre, avec au dessin en direct Bach et André Gagnon.

À tout ceci s’ajoutent les Vitrines internationales, qui mettront de l’avant chaque semaine une sélection d’initiatives (rencontres, spectacles, etc.) créées dans la dernière année par des organismes et événements étrangers. Et ce n’est qu’un aperçu de la programmation, car d’autres activités ponctuelles seront annoncées prochainement. « Pour ne rien manquer, nous invitons les gens à s’inscrire à notre infolettre afin de recevoir les programmations hebdomadaires et les activités à surveiller ! », ajoute monsieur Côté.

Côté exposition, ce n’est pas moins de 15 propositions différentes qui se retrouvent dans la programmation du 34e FQBD. En avril, à Place d’Youville, le public pourra découvrir le parcours de Guy Delisle, auteur originaire de Québec qui revisite la région dans son plus récent livre Chroniques de jeunesse. En bibliothèque, cinq expositions permettront aux gens des quatre coins de la ville de découvrir les auteur.es Marie-Noëlle Hébert (Bibl. Claire-Martin), Sarah Dunlavey (Bibl. Felix-Leclerc), Djibril et Yasmine Phan Morissette (Bibl. Paul-Aimé-Paiement), ainsi que le 9e art sud-américain actuel (Bibl. Aliette-Marchand) et le renouveau de la bande dessinée jeunesse (Bibl. Monique-Corriveau). D’autres expositions seront également présentées au Théâtre Périscope (Pour réussir un poulet : Cases sonores!), à la Maison de la littérature (Atelier la Shop à bulles, 10 ans de BD) et dans cinq succursales des Brûleries de Québec (Immigréalité, Julien Dallaire-Charest, En attendant que nos têtes reviennent, Jeik Dion : Joy of digital painting et Planches). Deux expositions numériques, dont Machines à bulles, seront également disponibles via le site de l’événement.

Pour plus d'informations, consultez le site web du FQBD.




Commentaires