6 décembre

La question des fleurs

Andrea Peña, Christophe Garcia, Ismaël Mouaraki et Dominique Porte Modifié le mardi, 12 juillet 2022
20h00 35 $ L'Anglicane 31, rue Wolfe, Lévis, G6V 3X5 Lévis
Terminé SPECTACLES
La question des fleurs
La question des fleurs

La question des fleurs, ce sont six artistes de danse, chorégraphes et interprètes, qui confrontent et fusionnent leurs univers, à la fois si différents et complémentaires, pour créer une œuvre collective à distance. La question des fleurs, c’est une occasion inattendue, atypique et stimulante. C'est aussi l’opportunité de faire se côtoyer les imaginaires et les visions de ces esprits créateurs dans une œuvre chorégraphique porteuse de l’amour de la danse qui les rassemble.

Freinés dans leurs élans artistiques, quatre chorégraphes se sont réunis pour trouver un subterfuge au manque de contact humain : un duo à distance avec un couple d’interprètes virtuoses. Quatre têtes créatives de chorégraphes, quatre esprits artistiques et complices, qui s’unissent pour effleurer, questionner et approfondir les notions de toucher, d’intimité et de contact humain. Ces compositeurs de danse se rejoignent dans la physicalité et l’excellence de leur travail chorégraphique, qui s’expriment d’une manière unique chez chacun d’entre eux : l’énergie créatrice brute, rigoureuse et viscérale d’Andrea Peña, l’écriture intime, sensible et pétillante de Christophe Garcia, l’intensité physique, organique et urbaine d’Ismaël Mouaraki, et la signature poétique, fantasque et intuitive de Dominique Porte.

La question des fleurs se veut un hommage aux interprètes en danse, brusquement coupés de ce qui les fait vivre et vibrer. Daphnée Laurendeau et Danny Morissette, couple d’artistes et de danseurs, mais aussi couple dans la vie, se prêtent au jeu et se lancent dans l’aventure de ce processus créatif des plus singuliers. Il est si rare de voir deux interprètes s’approprier, dans une unique œuvre, quatre langages chorégraphiques distincts. Travailler avec un couple sera une première pour les chorégraphes, que cette configuration inspire tout particulièrement. La question des fleurs explore le rapport de l’intimité, l’amour, le contact humain, le toucher si tabou en ces temps troubles et troublants, pour faire évader les sens et se réapproprier la liberté.



L'Anglicane

31, rue Wolfe, Lévis, G6V 3X5

Restaurants à proximité

L'intimiste

35 avenue Bégin, Lévis, QC, G6V 4B8

Voir la fiche du resto

Délices de Thaïlande

44 Route du Président-Kennedy, Lévis, QC, G6V 6C5

Voir la fiche du resto

Spag&tini

40, rue du Marché-Champlain, Québec, QC, G1K 4H3

Voir la fiche du resto

Le Cochon Dingue

46, boul. Champlain, Québec, QC, G1K 4H7

Voir la fiche du resto

Chez Muffy

10, rue St-Antoine, Québec, QC, G1K 4C9

Voir la fiche du resto

Bistro sous le fort

48, rue Sous-le-Fort, Québec, QC, G1K 4G8

Voir la fiche du resto

Le Lapin Sauté

52, rue du Petit-Champlain, Québec, QC, G1K 4H4

Voir la fiche du resto

Café du Monde

84, rue Dalhousie, Québec, QC, G1K 4B2

Voir la fiche du resto


Commentaires